Le voilier

Un course croisière de 1983 autour du monde

Faroubavoile est un BENETEAU First 32, voilier de course croisière construit en 1983. Il se comporte très bien au près / bon plein, développe toute sa puissance au travers et m’a agréablement surpris sous spi lors de ma transatlantique en février 2015.

JPEG - 2 Mo
JPEG - 505.3 ko
JPEG - 144.3 ko

Cet habitable est idéal pour quatre personnes en croisière avec sa cabine double à l’avant, la banquette du carré bâbord un peu à l’écart et la cabine du Capitaine à l’arrière. La banquette du carré tribord peu être utiliser pour y stocker les sacs, voiles ou prendre un repas en cas de mauvais temps. C’est la configuration idéale dans laquelle on a pas l’impression de se marcher dessus.

Au mouillage, un grand taud de bôme bleu vient protéger du soleil le cockpit, qui débarrassé du pilote automatique et de la barre franche alors stocké à bâbord ou relevée lorsqu’on est nombreux, accueille une assez grande table pivotante qui n’en fini pas d’étonner les navires amis. Quelques matelas y apporte un peu de confort pour les longues siestes voire les nuits étoilées.

JPEG - 86.5 ko

L’intérieur est habillé de bois, ce qui donne un aspect chaleureux. Chaque cabine dispose d’une porte et d’un éclairage indépendant.

Chantier
BENETEAU
Modèle
First 32
Année de construction
1983
Gréement
Sloop avec était larguable
Longueur
9,60m / 32 pieds
Largeur
3,30m / 10,83 pieds
Tirant d’eau
1,80m / 5,91 pieds
Couchages
1 cabine double à l’avant + 1 la cabine du capitaine à l’arrière + les 2 banquettes du carré
Eau douce
150 litres à tribord + 100 litres à babord + 2 jerricanes de 20 litres + 1 bidon de 10 litres
Cuisine
Frigo, deux feux, four, barbecue
Gasoil
35 litres + 4 jerricanes de 20 litres

La cabine douche arrière tribord abrite un WC marin et un lavabo. La douchette, qui peut par ailleurs être tirée à l’extérieur, permet de se dé-saler quand les réserves d’eau douce sont suffisantes. Quel bonheur alors de prendre une vrai douche au mouillage ou même en navigation ! Un WC chimique portable est utilisé aux États Unis et lorsque cela est préférable.

La cabine avant abrite un couchage en triangle pour deux personnes. En dessous, se trouvent des espaces de rangement. Le plus proche du pied de mat est réservé au mouillage secondaire, pile sous le panneau de pont avant par lequel il est manutentionné. Les équipets à babord et tribord courrent sur toute la longueur, un troisième est à la pointe. Une petite penderie se trouve à l’entrée sur tribord.

La cabine arrière babord, celle du Capitaine, est théoriquement conçue pour y dormir à deux. Son ingénieuse conception permet quelques rapprochements lorsqu’une charmante invitée s’y aventure. Sous les matelas sont stockés les deux batteries, l’outillage et du matériel pour le voilier. Une sorte de coiffeuse fait office de table de chevet et de rangement pour le chauffage bain d’huile en attendant qu’il neige aux Antilles. S’y trouve aussi le chargeur de quai, le régulateur de charge du panneau solaire et le convertisseur 200V.

Le coin cuisine est composé d’un four surmonté de deux feux, le tout sur cardan bien entendu. Un frigo permet de conserver quelques produits frais et de tenir les bières au frais. Un lavabo avec robinet d’eau douce permet d’y faire la vaisselle comme à la maison !

JPEG - 3.1 Mo

Partager cette page